Retrouvez les Bobards d'Or sur les réseaux sociaux

#Bobards2017 / L’AFP et La Manif pour tous en Italie : un « Bobard sauce à la romana »

L'AFP et La Manif pour tous en Italie : Bobard à la romana

#Bobards2017 / L’AFP et La Manif pour tous en Italie : un « Bobard sauce à la romana »

Candidat : AFP

En France, les médias s’étaient largement engagés contre la « Manif pour tous », l’AFP s’était particulièrement illustrée en 2014 en minorant (en le divisant par 4 ou 5 tout de même) le nombre de veilleurs. L’affaire avait permis à l’AFP de se classer parmi les meilleurs Bobards d’or de 2015.

De leur côté, le 30 janvier 2016, les Italiens manifestaient contre l’union civile proposée par leur gouvernement. Les organisateurs de la manifestation avaient donné rendez vous aux Italiens au « Circus Maximus », considéré comme le plus vaste hippodrome de Rome. Sa superficie est de 120.000 mètres carrés, une superficie 4 fois supérieure à l’Esplanade des Invalides.

Bataille des chiffres en Italie sur le nombre de manifestants

L’ANSA, la principale agence de presse italienne, publiera les chiffres communiqués par les organisateurs : 2 millions ; et par les « opposants » : 300.000.

En France, les médias ne feront pas état de cette bataille des chiffres. La raison ? Un bobard en deux temps signé AFP, un bobard repris par la majorité des médias francophones.

À 16h22 l’AFP tweetait « Italie : des milliers d’opposants aux unions civiles » c’est-à-dire entre 2.000 et moins de 20.000 manifestants.

La photo illustrant le tweet est un plan serré, impossible d’émettre un doute sur le nombre de manifestants communiqué par l’AFP. Le chiffre communiqué est très largement minoré. Plus grave, l’AFP ne donne pas le comptage des organisateurs (2 millions).

Le tweet sera doublé d’une vidéo AFP titrant toujours « Italie : des milliers d’opposants aux unions civiles »

La vidéo contient des plans larges, et notamment un « panoramique ». On peut y voir que les manifestants sont nombreux et clairement plus que quelques milliers.

Mais, cette fois-ci le bobard-calculette est un peu grossier, l’AFP va faire une marche arrière, enfin une espèce de créneau : à 22h30 l’AFP publiera un nouveau tweet, l’agence de presse comptera « des dizaines de milliers d’opposants » (c’est-à-dire de 10.000 à 90.000).

Les chiffres sont encore une fois minorés, mais apparaissent comme moins scandaleux. Problème… l’ensemble de la presse qui a déjà repris la 1ère dépêche de l’AFP, se voit contraint de faire en douce un correctif comme en témoignent les urls différentes des titres.

Pour avoir minoré le nombre d’opposants à l’union civile italienne sans communiquer les chiffres des organisateurs l’AFP mérite bien son Bobard « sauce romana ».

    Twitter not configured.