Quand Le Monde décide de ne pas suivre une dépêche AFP, c’est que la cause est grave ! Et le jeudi 24 septembre 2015, c’était bel et bien le cas… Le SIEL (acronyme signifiant Souveraineté, Identité Et Libertés, parti politique membre du Rassemblement Bleu Marine) avait appelé à manifester contre la déferlante migratoire, et réunissait un petit millier de personnes derrière ses bannières.

[colored_box bgColor=“#f9d309” textColor=“#333333”] Can­di­dat : Le Monde[/colored_box]

[fancy_images width=“620” height=“470”]
[image]https://bobards-dor.fr/wp-content/uploads/2016/02/manif-siel-migrants.jpg[/image]
[/fancy_images]
[clear­both]

L’AFP, dans son compte ren­du, nous infor­mait que la pré­fec­ture de police avait esti­mé les mani­fes­tants à « quelque 500 per­sonnes ».

[fancy_images width=“620” height=“470”]
[image]https://bobards-dor.fr/wp-content/uploads/2016/02/afp.jpg[/image]
[/fancy_images]
[clear­both]

Le chiffre était déjà réduit de moi­tié, mais ma foi, c’est le jeu, ma pauvre Lucette, on sait bien que les méthodes de comp­tage de ces gens du bou­le­vard du Palais sont un peu archaïques. Nico­las Sar­ko­zy lui-même avait jugé en 2006 qu’elles étaient « com­plè­te­ment dépas­sées, datant des années 1960 ».

Le Monde, quant à lui, pré­fère décla­rer qu’étaient pré­sents « envi­ron 200 mili­tants ».

[fancy_images width=“620” height=“470”]
[image]https://bobards-dor.fr/wp-content/uploads/2016/02/le-monde.jpg[/image]
[/fancy_images]
[clear­both]

Peut-être l’auteur de cette brève est-il encore plus radi­cal que les poli­ciers char­gés d’estimer la quan­ti­té de mani­fes­tants, qui accordent un mètre car­ré à chaque per­sonne (contre une per­sonne et demie pour les syn­di­cats), consi­dèrent que les trot­toirs sont réser­vés aux ser­vices d’ordre et ne comp­ta­bi­lisent donc pas qui­conque s’y trou­ve­rait… Ou peut-être pense-t-il que les chiffres sont mani­pu­lables à l’envi, à par­tir du moment où ils peuvent ser­vir à étayer une idéo­lo­gie qu’il juge meilleure ou à dis­cré­di­ter un dis­cours qui lui paraît nau­séa­bond.

En effet, Le Monde a clai­re­ment des posi­tions qui ne sont pas en adé­qua­tion avec celles du SIEL : Le Monde est pour les droits des migrants ; Le Monde est contre ceux qui privent les réfu­giés de « rares loi­sirs » ; Le Monde est pour la valo­ri­sa­tion de l’art dans la « jungle » de Calais (voir aus­si).

Ce qui rend cette affaire de mani­fes­ta­tion encore plus pitoyable, c’est qu’une bonne par­tie des médias qui ont relayé cette infor­ma­tion ont su être moins mal­hon­nêtes. Pour l’exemple, sur son blogue Média­part “En Avant”, le jour­na­liste Julien Sartre parle d’une « petite foule d’environ trois ou quatre cents per­sonnes ». Buzz­feed évoque « six cents mani­fes­tants pré­sents ». Et Le Pari­sien, « 1 000 per­sonnes ».

Ain­si, pour avoir inter­pré­té déli­bé­ré­ment les chiffres de manière aus­si éhon­tée, Le Monde mérite ample­ment de rece­voir le Bobard d’Or 2016 !