Retrouvez les Bobards d'Or sur les réseaux sociaux

#Bobards2017 / « Mineurs isolés » de la Jungle de Calais, « Bobard mal voyant »

#BobardsdOr2017 / "Mineurs isolés" de la Jungle de Calais, Bobard « mal voyant »

#Bobards2017 / « Mineurs isolés » de la Jungle de Calais, « Bobard mal voyant »

Candidat : France Info

Le 26 octobre, après deux ans d’existence, la jungle de Calais est finalement démantelée : le gouvernement ordonne la répartition des migrants sur l’ensemble du territoire.

L’Angleterre a accepté d’entrouvrir ses portes aux mineurs isolés ayant un parent sur son territoire.

La question des « mineurs isolés » fera donc l’objet d’un traitement médiatique particulier. Elle mérite aussi un Bobard particulier.

Alors que le nombre de migrants occupant la jungle reste un mystère, « 5 000, 7 000, peut-être plus », les médias et les ONG réussissent à dénombrer le nombre exact de mineurs : 1291.

Mais comment déterminer avec certitude l’âge d’une personne qui n’a plus de papiers d’identité. Par une simple déclaration du migrant. C’est là qu’est l’os !

The Sun : "Tell us the tooth..."

The Sun : « Tell us the tooth… »

Scandale pour la presse britannique : The Sun demande que soient faites des radios dentaires (Tell us the tooth), seul moyen de déterminer avec exactitude l’âge d’une personne.

Traquenard et bobard pour la presse française qui cherche à apitoyer les Français sur le sort des migrants.

France Info sélectionne dix photos marquantes du démantèlement de la jungle.

Les photos sont empreintes d’émotion. Adieu raison, bonjour pathos. On y découvre une vue aérienne de la jungle, ou un migrant transportant une valise sur sa tête, derrière l’inscription « j’aime la France ».

Une photo sera retenue comme vignette pour la promotion de l’article sur les différents réseaux sociaux : un gros plan sur un visage ravagé par les larmes. La légende précise : « ici les larmes d’un Éthiopien de 16 ans attendant d’être enregistré pour partir dans un centre d’accueil. »

Sauf que, sur cette photo, il est difficile de donner 16 ans à cet homme qui semble en avoir plutôt 35 ans. Les internautes réagissent en masse à cette publication. France Info se voit contraint de modifier sa publication.

Pour avoir voulu faire passer un homme de 35 ans pour un mineur isolé, France Info mérite bien son Bobard d’Or « mal voyant ».

    Twitter not configured.