Juillet 2015. Une canicule à vous faire croire au réchauffement climatique s’abat sur la France. Nos aînés en danger, les cultures aussi, et à peine quelques bouteilles de Cristalline pour arroser tout cela.

Can­di­dat : L’Express

C’est comp­ter sans la créa­ti­vi­té de nos djeunes de ban­lieue, qui sabotent des cen­taines de bouches à incen­die pour se rafraî­chir les idées. Et s’il y a le feu, tant pis…

Il faut bien avouer qu’ils ne sont pas tou­jours très pho­to­gé­niques, les chances-pour-la-France, c’est sans doute pour­quoi L’Express a choi­si une bande de char­mantes Suis­sesses en biki­ni pour illus­trer le sujet. Ah moins que… bien sûr ! C’est à cause du PADAMALGAM !

C’est sûr qu’entre de char­mantes Hel­vètes en biki­ni et des cas­seurs en gang­sta short issu pour la plu­part de la « diver­si­té », on ne risque pas de confondre…

On risque en revanche de pas­ser pour un gros­sier men­teur, ce qui n’a pas man­qué d’arriver à L’Express, qui s’est pris… une douche froide de la part des inter­nautes cho­qués. La manip a fait les choux gras des réseaux sociaux jusqu’à ce que l’hebdomadaire modi­fie la pho­to.

Retour des cas­seurs en gang­sta short sur le site de L’Express ? N’exagérons rien. Le ser­vice ico­no­gra­phie s’est conten­té d’une pho­to sans per­sonne des­sus, même le nom de la com­mune est omis, on pour­rait en tirer des conclu­sions hâtives. PADAMALGAM, vous dit-on.

L’insolation ou l’inconscience ont dû frap­per le ser­vice « illus­tra­tion » de L’Express pour ten­ter une aus­si gros­sière mani­pu­la­tion par l’image.

Un Bobard d’or devrait leur rafraî­chir les idées !