Retrouvez les Bobards d'Or sur les réseaux sociaux

Bobards d’Or : la vidéo de la cérémonie du 6 février 2017

Vidéo des Bobards d’Or 2017

[VIDÉO]Regardez l’intégralité de la 8e Cérémonie des Bobards d’Or

Posted by Les Bobards Médiatiques on Monday, February 13, 2017

Bobards d’Or : Palmarès 2017

Bobard d’Or : Bobard Tintin Grand Reporter, pour Yann Barthès et Hugo Clément (Le Petit Journal, Canal+).
Bobard d’Argent : Bobard catégorie poids lourd, pour Alain Marschall (BFMTV).
Bobard de Bronze : Bobard qui Trump énormément, pour Guillaume Auda (i-Télé).
Bobard fraîcheur : L'Express prend un coup de chaud

Bobard fraîcheur : L’Express prend un coup de chaud

Juillet 2015. Une canicule à vous faire croire au réchauffement climatique s’abat sur la France. Nos aînés en danger, les cultures aussi, et à peine quelques bouteilles de Cristalline pour arroser tout cela.

Candidat : L’Express

C’est compter sans la créativité de nos djeunes de banlieue, qui sabotent des centaines de bouches à incendie pour se rafraîchir les idées. Et s’il y a le feu, tant pis…

Il faut bien avouer qu’ils ne sont pas toujours très photogéniques, les chances-pour-la-France, c’est sans doute pourquoi L’Express a choisi une bande de charmantes Suissesses en bikini pour illustrer le sujet. Ah moins que… bien sûr ! C’est à cause du PADAMALGAM !

C’est sûr qu’entre de charmantes Helvètes en bikini et des casseurs en gangsta short issu pour la plupart de la « diversité », on ne risque pas de confondre…

On risque en revanche de passer pour un grossier menteur, ce qui n’a pas manqué d’arriver à L’Express, qui s’est pris… une douche froide de la part des internautes choqués. La manip a fait les choux gras des réseaux sociaux jusqu’à ce que l’hebdomadaire modifie la photo.

Retour des casseurs en gangsta short sur le site de L’Express ? N’exagérons rien. Le service iconographie s’est contenté d’une photo sans personne dessus, même le nom de la commune est omis, on pourrait en tirer des conclusions hâtives. PADAMALGAM, vous dit-on.

L’insolation ou l’inconscience ont dû frapper le service « illustration » de L’Express pour tenter une aussi grossière manipulation par l’image.

Un Bobard d’or devrait leur rafraîchir les idées !

Bobard géographique : l'AFP perd la boussole

Bobard géographique : l’AFP perd la boussole

L’AFP, mauvais élève du fond de la classe. Dans la nuit du 18 au 19 avril 2015, plusieurs centaines de clandestins ont trouvé la mort « dans le canal de Sicile », qui se trouve entre la Sicile et la Tunisie. Pourtant, la carte de l’AFP montre le « lieu approximatif du naufrage » dans les eaux territoriales libyennes, au nord de Tripoli, la capitale, à plus de 500 km du canal de Sicile…

Candidat : Agence France Presse (AFP)

Dans la nuit du 18 au 19 avril 2015, un chalutier a fait naufrage dans le golfe de Gabès à une centaine de kilomètres des côtes libyennes et des côtes tunisiennes, ce qui a provoqué la mort de plusieurs centaines d’immigrés clandestins.

Tous les médias ont rapporté l’information en déplaçant le lieu du naufrage :

Pour Le Monde : « Le décompte macabre se poursuit dans le canal de Sicile. »

Pour Le Parisien, c’est aussi « dans le canal de Sicile » que le naufrage a eu lieu.

Les Échos parlent aussi de naufrage dans le canal de Sicile et précisent « au large de Lampedusa ».

Le Figaro est encore plus précis : c’est « au cœur du canal de Sicile » que le naufrage a eu lieu.

Tout ceci est géographiquement faux :

  • plus de 250 km séparent le lieu du naufrage de Lampedusa,
  • plus de 500 km du canal de Sicile

Mais le bobard géographique présente un intérêt politique et idéologique : culpabiliser les Européens.

Car si le titre avait été « Naufrage au large des côtes libyennes », l’impact aurait sans doute été tout autre, d’autant que les médias se sont empressés, dans le même temps, de crier à « l’Europe démunie » « sommée d’agir » ou encore « au pied du mur »…

Articles

Sondage Odoxa du 24 avril 2015 : « L’immigration clandestine » (à télécharger)

Page 6 sur 6« First...«23456