Can­di­dat : Guillaume Auda (I-Télé)

Lors des élections présidentielles américaines, le candidat républicain Donald Trump a été victime d’une véritable campagne de calomnie de la part des médias français. Traité de populiste, de démagogue ou de sexiste, le milliardaire américain a été plusieurs fois attaqué sur ses liens supposés avec l’organisation raciste, Ku Klux Klan (KKK) afin de le diaboliser.

Le 24 février 2016, Guillaume Auda, qui offi­cie en tant que grand repor­ter pour les chaînes Canal+ et I-Télé, tweete deux pho­tos de sup­por­teurs com­pro­met­tants pour Donald Trump.

Guillaume Auda sur Twitter

Tweet sup­pri­mé depuis…

Vidéo : voir à par­tir de la 20ème minute.

On y voit — ou, du moins, on est cen­sé y voir une jeune femme, sup­por­trice de Trump, fai­sant le salut nazi, mais de la mau­vaise main (gauche au lieu de la droite) et des membres du Ku Klux Klan venant appor­ter leur sou­tien au mil­liar­daire new-yor­kais lors des pri­maires du par­ti Répu­bli­cain au Neva­da en février 2016.

Concer­nant la pre­mière pho­to­gra­phie, celle de la jeune femme, elle a été prise par Tim Mak, cor­res­pon­dant du Dai­ly Beast, pré­ten­dant que celle-ci a lan­cé, au moment du cli­ché, un « Heil Trump » avant de s’en prendre ver­ba­le­ment aux Cubains. Le sou­ci, c’est que cette affir­ma­tion ne repose que sur la parole de Tim Mak… En par­ta­geant une simple image, sans vidéo ni son, sans l’identité de la per­sonne, le jour­na­liste s’adonne à des pra­tiques à la fois faciles et dou­teuses (la jeune femme pour­rait très bien être en train de dan­ser) car il est impos­sible de véri­fier les infor­ma­tions !

Concer­nant la pho­to du KKK, elle a été dif­fu­sée par Krys­tal Heath, qui est loin d’être une source objec­tive. Cette pho­to­gra­phie a été prise par l’un de ses meilleurs amis, membre de l’Air Force, nous dit-elle, et lui a été envoyée.

Krys­tal Heath n’est pas une source neutre : elle est l’auteur d’un livre appe­lant à l’engagement des Chré­tiens dans la vie poli­tique et elle affiche clai­re­ment ses accoin­tances poli­tiques avec Ted Cruz… le rival de Donald Trump à la pri­maire répu­bli­caine.

Le hic pour Guillaume Auda, comme l’ont fait remar­quer cer­tains obser­va­teurs, on peut se rendre compte sur la pho­to que les mains des pré­ten­dus membres du Ku Klux Klan sont tout sim­ple­ment… noires ! Il s’agit en réa­li­té de mili­tants anti-Trump, gri­més en membres du Klan qui vou­laient ain­si dénon­cer une pré­ten­due proxi­mi­té entre le mil­liar­daire et l’organisation supré­ma­tiste. Ce sont des mani­fes­tants noirs anti-Trump, et plus exac­te­ment des membres du mou­ve­ment Black Lives Mat­ter.

Des sites comme Front­page Mag, le 24 février, et Fist­news, le 25 février, ont fini par révé­ler l’identité des mys­té­rieux mani­fes­tants :

Le grand repor­ter pour les chaînes Canal+ et i-Télé, Guillaume Aura s’est donc fait avoir. Il faut dire qu’il était un peu pré­dis­po­sé à croire ce genre d’information. Il va conti­nuer d’essayer de dia­bo­li­ser Donald Trump pour ses liens sup­po­sés avec le KKK.

Dans son tweet accu­sa­toire, Guillaume Ada n’a pas man­qué d’ajouter le mot True sto­ry (his­toire vraie) pour accen­tuer l’effet d’annonce. D’ailleurs, ce der­nier ne cache pas, sur Twit­ter, ses sen­ti­ments à l’égard de l’homme d’affaires :

Guillaume Auda a recon­nu son erreur concer­nant les sup­por­teurs KKK de Trump.

Mais pas pour le faux salut nazi de la femme…

Autres unes sur Donald Trump et le KKK

▶︎ Cli­quez ici pour voter en ligne !