Bobard Mise en Seine : 17 octobre 1961, massacre imaginaire ?

Bobard Mise en Seine : 17 octobre 1961, massacre imaginaire ?

18 janvier 2022 | Bobard d'Or 2022

Bobar­deurs : Fré­dé­ric Bobin et Mus­ta­pha Kes­sous du Monde, Les Déco­deurs du Monde, Clé­ment Par­rot de France Info, Guillaume Novel­lo de 20 Minutes, etc.
Date du bobard : 17 octobre 2021

Comme chaque année, la repen­tance média­tique et poli­tique est à son maxi­mum pour com­mé­mo­rer le « mas­sacre » du 17 octobre 1961. Mais, en réa­li­té, ce pré­ten­du mas­sacre n’a jamais eu lieu.

Un massacre terrible selon les médias…

Fré­dé­ric Bobin et Mus­ta­pha Kes­sous du Monde évoquent une « tra­gé­die » et un « mas­sacre ».

Tou­jours au Monde, Les Déco­deurs évoquent 120 tués.

Clé­ment Par­rot de France Info écrit : « … le jour où la police fran­çaise a jeté des mani­fes­tants algé­riens dans la Seine à Paris ».

Un massacre terrible selon les médias…

Guillaume Novel­lo de 20 Minutes inter­roge un his­to­rien qui parle de 100 à 200 morts.

Un massacre terrible selon les médias…

Lorsqu’on lit les jour­na­listes fran­çais, on a l’impression que le mas­sacre a été aus­si géné­ral que sanglant.

Mais, comme sou­vent, la réa­li­té est bien dif­fé­rente ! Comme l’historien Ber­nard Lugan l’a magis­tra­le­ment démon­tré, deux décès sont for­mel­le­ment liés à cette mani­fes­ta­tion – dont celui d’un Fran­çais ! – et un à deux décès sup­plé­men­taires pos­sibles liés à cet événement.

Le seul « mas­sacre » dans cette triste affaire est donc celui de la cré­di­bi­li­té journalistique…