Bobard sale Bouleau

Bobard sale Bouleau

18 janvier 2022 | Bobard d'Or 2022

Bobar­deur : Gilles Bouleau
Date : 8 décembre 2021

Dans une annonce d’une com­plai­sance hal­lu­ci­nante, Gilles Bou­leau s’est sur­pas­sé à l’ouverture du JT de TF1 : « Jamais, depuis 60 ans, la France n’avait connu une telle crois­sance éco­no­mique ! + 6,7 % cette année, c’est ce que nous connais­sions pen­dant les Trente Glorieuses. »

Bobard par occultation

Ce que Gilles Bou­leau omet de dire, c’est que le PIB fran­çais avait chu­té de plus de 8 % en 2020 ! Cette crois­sance « jamais vue depuis 60 ans » n’a donc été qu’un rat­tra­page incom­plet : la France est tou­jours dans le rouge depuis 2019.

Une pres­ta­tion nord-coréenne pour le pré­sen­ta­teur du JT de TF1 ! Pour plaire à Kim Jung Macron et intoxi­quer les Fran­çais, les jour­na­listes font un sacré – et sale ! – boulot…

Bouleau en campagne

Dif­fi­cile de ne pas men­tion­ner en conclu­sion de cette pré­sen­ta­tion de ce bobard hal­lu­ci­nant la féro­ci­té avec laquelle Gilles Bou­leau a conduit le pre­mier entre­tien d’Éric Zem­mour en tant que candidat.

Aucune ques­tion de fond, uni­que­ment des attaques per­son­nelles. Rien sur le programme.

Une atti­tude qui avait cho­qué de nom­breux obser­va­teurs peu sus­pects de sou­te­nir Éric Zem­mour. Alain Duha­mel, bien connu des ser­vices des Bobards d’Or, s’en était même ému publiquement !

Gilles Bou­leau, par ce bobard sur la crois­sance éco­no­mique de la France, démontre qu’il est par­ti­cu­liè­re­ment obsé­quieux avec Emma­nuel Macron. La cam­pagne est lancée !