Bobard Seppuku

Bobard Seppuku

Date du bobard : octobre 2019
Les bobardeurs : France 3

Il n’aura échap­pé à per­sonne que les actes chris­tia­no­phobes sont très nom­breux en France et que les églises fran­çaises ont par­fois la fâcheuse ten­dance à s’embraser mys­té­rieu­se­ment. C’est un phé­no­mène qui est même par­ve­nu aux oreilles des jour­na­listes ! Pour vous dire à quel point la situa­tion est grave… Mais le trai­te­ment jour­na­lis­tique reste évi­dem­ment tou­jours… sujet à caution !

Exemple avec l’incendie de l’église Saint-Jacques à Gre­noble qui a eu lieu dans la nuit du mer­cre­di 16 au jeu­di 17 jan­vier 2019.

La « fachosphère » avait raison !

L’antenne régio­nale de France 3 a trai­té le sujet. Ce qui est déjà bien, nous direz-vous !

Reste que, dans un cli­mat d’embrasements mul­tiples d’églises à tra­vers la France, cet incen­die inquiète cer­tains obser­va­teurs qui y voient un pos­sible acte criminel.

France 3 décide donc de publier, le 19 avril 2019, un article au titre évo­ca­teur : « Non, l’é­glise Saint-Jacques de Gre­noble n’a pas été incen­diée volon­tai­re­ment en janvier ».

Dans cet article, les jour­na­listes expliquent que le carac­tère cri­mi­nel de l’in­cen­die de l’é­glise Saint-Jacques de Gre­noble est une « fake news » de la fameuse « fachosphère ».

Pro­blème : le 8 octobre 2019, le carac­tère volon­taire de l’incendie est recon­nu par la jus­tice. « Les ana­lyses des pré­lè­ve­ments scien­ti­fiques effec­tués après l’incendie du 17 jan­vier der­nier confirment la pré­sence de super­car­bu­rant dans l’église. »

France 3 est donc obli­gée de publier un article qui vient démen­tir son article pré­cé­dent, visant la « fachosphère »

Autocensure

France 3 décide alors de sup­pri­mer de manière pure et simple son article « Non, l’é­glise Saint-Jacques de Gre­noble n’a pas été incen­diée volon­tai­re­ment en janvier » !

Le texte est introu­vable mal­gré des preuves de son exis­tence sur les moteurs de recherche où son adresse est tou­jours visible.

Des archives de la page du site témoignent éga­le­ment de cette suppression.

Cette sup­pres­sion étant lar­ge­ment poin­tée du doigt, la rédac­tion de France 3 est obli­gée de publier une mise au point.

« Non, France 3 n’a cen­su­ré aucune infor­ma­tion sur l’in­cen­die de l’é­glise Saint-Jacques à Gre­noble ». Tel est le titre d’un nou­vel article qui assure : « Voyant que notre papier “Non, l’é­glise Saint-Jacques de Gre­noble n’a pas été incen­diée volon­tai­re­ment en jan­vier” remon­tait dans nos audiences de manière rapide, nous avons pré­fé­ré le dépu­blier tem­po­rai­re­ment, le temps de l’ac­tua­li­ser, étant don­né que les infor­ma­tions qu’il com­por­tait n’é­taient plus d’actualité. »

À l’heure actuelle, l’URL ori­gi­nale de l’article contre la « rumeur » d’acte cri­mi­nel ne mène tou­jours pas à un quel­conque article, même de démenti.

La dépu­bli­ca­tion tem­po­raire semble donc défi­ni­tive ! Avec ce beau bobard et cette auto­cen­sure déses­pé­rée à la suite de moque­ries sur les réseaux sociaux, la cré­di­bi­li­té de France 3… est par­tie en fumée !

Total 0 Votes
0

Réservez votre billet

Bobards 2022