Candidat : Les Inrocks

Sur le plateau de Pascal Praud, Clément Viktorovitch avait appelé à ne diffuser que des informations vérifiées. Sans être catégorique, il a remis en cause deux affirmations d’Eugénie Bastié. Les Inrocks, qui avaient le temps de vérifier ces remises en causes prudentes, ont claironné qu’il s’agissait d’une leçon de journalisme alors qu’un minimum de recherches leur aurait démontré que les propos d’Eugénie Bastié était fondés.

Rage against the Bastié

« Quand Pas­cal Praud et Eugé­nie Bas­tié prennent une leçon de jour­na­lisme ». Le titre de l’article des Inrocks est cin­glant. Il faut dire que le rap­pel à l’ordre adres­sé par Clé­ment Vik­to­ro­vitch à Pas­cal Praud et Eugé­nie Bas­tié était net. Il visait notam­ment Eugé­nie Bas­tié qui avait affir­mé que Moha­med Merah « s’était sen­ti soli­daire des Pales­ti­niens » .

La jour­na­liste du Figa­ro avait éga­le­ment évo­qué l’UOIF dans la revue de presse, courte émis­sion préa­lable à L’Heure des Pros.

« Que Tariq Rama­dan, qui a dit que Moha­med Merah était une vic­time, ait été invi­té pen­dant des années par l’UOIF qui est l’instance de repré­sen­ta­tion majo­ri­taire des musul­mans de France […], je trouve ça pro­blé­ma­tique. »

Elvis Pressé

Clé­ment Vik­to­ro­vitch reste pru­dent sur la ques­tion de Merah : « A titre per­son­nel, je n’ai pas vu de décla­ra­tions de Merah disant sa sym­pa­thie pour le peuple pales­ti­nien. Peut-être qu’il y en a mais je ne les ai pas vu pas­ser, ce serait inté­res­sant de véri­fier. »

Sur l’UOIF, orga­ni­sa­tion majo­ri­taire chez les musul­mans éga­le­ment : « Je ne dis pas que c’est faux mais qu’en savez-vous ? ».

Un appel à la pru­dence et à la véri­fi­ca­tion qui n’a visi­ble­ment pas été enten­du par Les Inrocks !

En effet, alors qu’ils avaient la pos­si­bi­li­té – et même le devoir – de véri­fier ces deux pro­pos avant de dif­fu­ser la séquence, Les Inrocks ont pré­fé­ré juger que les pro­pos d’Eugénie Bas­tié étaient faux.

Dans leur pre­mière ver­sion de l’article (le texte a été modi­fié depuis), les jour­na­listes reprennent sans réserve : « Mais alors que ses aco­lytes s’égaraient dans des consi­dé­ra­tions inexactes, Clé­ment Vik­to­ro­vitch a mis les points sur les “i” en fai­sant un peu de fact-che­cking : non, Moha­med Merah n’a pas sou­te­nu les Pales­ti­niens, et non, l’UOIF (Union des orga­ni­sa­tions isla­miques de France) n’est pas majo­ri­taire — en tout cas rien ne per­met de le dire. »

Bad Buzzcocks

Sur l’affaire Merah, Eugé­nie Bas­té avait clai­re­ment rai­son.

Clé­ment Vik­to­ro­vitch l’a d’ailleurs bien volon­tiers recon­nu.

Sur l’influence de l’UOIF, de nom­breux indices tendent à don­ner rai­son à Eugé­nie Bas­tié.

Outre le fait que l’UOIF est l’association musul­mane qui ras­semble le plus de mos­quées, son influence – tant sur le débat public que sur la for­ma­tion d’une élite musul­mane – est avé­rée par un rap­port de l’institut Mon­taigne.

Si ce rap­port nuance son poids en expli­quant que seuls 12 % des musul­mans fran­çais s’en réclament et que l’islam sala­fiste est de plus en plus sui­vi, il met mal­gré tout en exergue sa réelle influence sur la for­ma­tion des élites musul­manes, son influence sur les pou­voirs publics et sa capa­ci­té à mobi­li­ser des cen­taines de mil­liers de per­sonnes lors de son ren­dez-vous annuel.

« La puis­sance de l’UOIF réside dans sa capa­ci­té à fédé­rer autour d’un dis­cours et d’une idéo­lo­gie des dyna­miques locales rela­ti­ve­ment hété­ro­gènes. Ain­si, à Bor­deaux, les asso­cia­tions affi­liées à l’UOIF sont majo­ri­tai­re­ment issues du milieu étu­diant, uni­ver­si­taire et intel­lec­tuel, tan­dis que dans le Nord de la France, ce sont des asso­cia­tions popu­laires, ouvrières et obéis­sant à des logiques eth­no-natio­nales. Cette stra­té­gie de maillage ter­ri­to­rial s’inspire de l’organisation des par­tis poli­tiques. L’UOIF a ain­si divi­sé le ter­ri­toire fran­çais en huit régions avec, à la tête de cha­cune, un repré­sen­tant de la fédé­ra­tion. En sus des quelques 250 asso­cia­tions qui lui sont affi­liées elle contrôle une tren­taine de centres cultuels ain­si que deux grandes mos­quées – Lille Sud dont le rec­teur est Amar Las­far – actuel pré­sident de l’UOIF– et Bor­deaux, qui a pour imam Tareq Oubrou.

En com­plé­ment de cette fédé­ra­tion d’associations musul­manes s’ajoute une stra­té­gie de sec­to­ri­sa­tion de ses acti­vi­tés et de qua­drillage de la socié­té isla­mique fran­çaise.

Des Jeunes musul­mans de France aux Étu­diants musul­mans de France, de la Ligue fran­çaise de la femme musul­mane à l’Association des imams de France, en pas­sant par le milieu médi­cal avec l’association Avi­cenne, c’est une véri­table seg­men­ta­tion de la com­mu­nau­té musul­mane fran­çaise qui est opé­rée. « Chaque sec­teur de la “socié­té musul­mane” est consi­dé­ré comme une part de mar­ché à conqué­rir ». Cela per­met à l’UOIF d’engager un pro­ces­sus de légi­ti­ma­tion. La for­mu­la­tion d’un dis­cours des­ti­né à chaque seg­ment, par­fai­te­ment cali­bré, lui per­met de se défi­nir comme l’instance repré­sen­ta­tive de ce seg­ment.

Ce qua­drillage de la vie isla­mique donne à l’UOIF un véri­table avan­tage com­pa­ra­tif, voire une place en situa­tion de qua­si mono­pole. C’est le cas concer­nant la for­ma­tion des imams.

[…]

Aujourd’hui, l’UOIF appa­raît ain­si comme un acteur majeur de l’islam fran­çais. Son retrait du CFCM, en 2011, s’est tra­duit par la para­ly­sie de cette ins­tance, qui a été contrainte de révi­ser son mode de fonc­tion­ne­ment. Ses ren­contres annuelles orga­ni­sées au Bour­get connaissent un suc­cès gran­dis­sant ; si la pre­mière édi­tion de la Ren­contre annuelle des musul­mans de France, en 1983, avait réuni envi­ron 300 per­sonnes, celle qui s’est tenue en 2006 en a réuni envi­ron 100 000 et celle de 2016 envi­ron 200 000. »

Un bobard rock’n’roll !

Décou­vrez les can­di­dats 2018

« Bobard Yann Mhoax » : Moix invente des preuves pour défendre les migrants de Calais

Yann Moix a ouvert l’année 2018 avec des jéré­miades dans tous les médias. Le 6 jan­vier 2018, sur le pla­teau d’On est pas cou­chés, Yann Moix assure avoir fil­mé des actes délic­tueux de la part des forces de l’ordre à Calais contre des migrants. « Je l’ai fil­mé » annon­­çait-il fiè­re­ment à 31 minutes 56 dans l’émission ci-des­­sous :

« Bobard Russe » : hackers russes, le bobard piraté de l’AFP

Dans l’esprit de la doxa média­tique, la Rus­sie est un pays diri­gé par un dic­ta­teur, peu­plé de pirates infor­ma­tiques qui occupent leur jour­née pira­ter l’occident tout en buvant de la vod­ka.

« Bob’arabo-musumlan » : Marine Le Pen descendante de Mahomet selon l’AFP

Mer­cre­di 3 mai, à quelques heures seule­ment du débat de l’entre-deux tours en Emma­nuel Macron et Marine Le Pen, l’AFP a dif­fu­sé une dépêche décla­rant que Marine Le Pen était une des­cen­dante de Maho­met, fon­da­teur de l’islam.

« Bobard poupées russes » : des migrants qui font baisser le vote FN ? (E1)

Un bobard pou­pée russe car de mul­tiples bobards sont imbri­qués les uns aux autres pour au final for­mer un bobard XXL. Jugez plu­tôt : le titre d’un article d’Europe 1 laisse entendre que l’arrivée des migrants aurait pro­vo­qué un retour­ne­ment de situa­tion poli­tique et la baisse du vote FN.

« Bobard Panier à salade » : un traitement journalistique qui interpelle (L’Obs)

Alors qu’une mani­fes­ta­tion de Géné­ra­tion Iden­ti­taire est inter­dite, 14 contre-mani­­fes­­tants anti­fas sont arrê­tés et pla­cés en garde à vue. Un sym­pa­thi­sant de GI est lui aus­si pla­cé en GAV. Mais pour L’Obs, ce sont 15 mili­tants GI qui ont été arrê­tés !

« Bobard Frangipane » : la galette des reines de l’AFP

Same­di 13 jan­vier 2018 avait lieu, à l’Élysée, la tra­di­tion­nelle fête de l’Épiphanie orga­ni­sée par les arti­sans pâtis­siers et bou­lan­gers. L’occasion pour le pré­sident de la Répu­blique de pré­sen­ter ses vœux au per­son­nel. La récep­tion offi­cielle est nom­mée ain­si : « Récep­tion des bou­­lan­­gers-pâtis­­siers pour la galette de l’Épiphanie ».

« Bobard Barbelés » : la France, aussi fermée que le Japon ? (Le Point)

« Immi­gra­tion : “La France est un des pays les plus fer­més après la Corée du Sud et le Japon” ». Voi­là le titre de l’article publié sur le site inter­net du Point le 24 avril 2017. El Mou­houb Mou­houd, pro­fes­seur d’économie à l’université Paris-Dau­­phine, était inter­ro­gé par Le Point en tant que « spé­cia­liste des migra­tions ».

« Bobard point de vue » : Toulouse, le bain de foule de Macron était bidon (France 3 — AFP)

La place du Capi­tole est qua­si­ment vide, on est loin d’un concert de « rock star » où la place de 12 000m² serait pleine à cra­quer, on est loin des « plu­sieurs mil­liers de per­sonnes réunis » évo­qué par le jour­na­liste de l’AFP. En reti­rant les jour­na­listes et le ser­vice de sécu­ri­té seul quelques cen­taines de tou­lou­sains s’étaient réunis pour saluer le pré­sident.

« Bobard matraquage » : l’affaire Théo, un bobard d’État

C’est sans doute le plus bel exemple de la par­tia­li­té du monde poli­­ti­­co-média­­tique envers les « jeunes de cité ». C’est éga­le­ment le plus bel exemple d’emballement média­tique avec un nombre incroyable d’articles et d’entretiens à pro­pos de cette « Affaire Théo ».

« Bobard protéine » : le bobard pur bœuf de Lisa Beaujour, Nora Bouazzouni et Aude Lancelin

Les hommes sont-ils plus grands en moyenne que les femmes car ils les ont pri­vées de pro­téines depuis la nuit des temps ? C’est la thèse qui a été relayée par plu­sieurs jour­na­listes qui ont repris sans véri­fi­ca­tion une posi­tion défen­due par une mili­tante fémi­niste. Un bobard pur bœuf !

« Bobard Merah » : la fausse leçon des Inrocks à Eugénie Bastié

Sur le pla­teau de Pas­cal Praud, Clé­ment Vik­to­ro­vitch avait appe­lé à ne dif­fu­ser que des infor­ma­tions véri­fiées. Sans être caté­go­rique, il a remis en cause deux affir­ma­tions d’Eugénie Bas­tié. Les Inrocks, qui avaient le temps de véri­fier ces remises en causes pru­dentes, ont clai­ron­né qu’il s’agissait d’une leçon de jour­na­lisme alors qu’un mini­mum de recherches leur aurait démon­tré que les pro­pos d’Eugénie Bas­tié était fon­dés.

« Bobard Double Dépêches » : l’AFP et ses problèmes de calcul à la Marche pour la Vie

Dimanche 21 jan­vier c’était la tra­di­tion­nelle marche pour la vie. Mal­gré la pluie bat­tante, les mani­fes­tants ont bat­tu le pavé de la porte Dau­phine à la place du Tro­ca­dé­ro. La police a dénom­bré 8 500 mani­fes­tants alors que les orga­ni­sa­teurs ont comp­té 40 000 per­sonnes. La jeu­nesse était au ren­­dez-vous, les jour­na­listes aus­si. Un cor­res­pon­dant au moins de l’AFP s’était dépla­cé pour cou­vrir la mani­fes­ta­tion la plus impor­tante du week-end.

« Bobard Madame Irma » : Raquel Garrido annonce le succès d’une manif… qui n’a pas encore eu lieu !

Le dimanche 24 sep­tembre dans l’émission « Les Ter­riens du Dimanche » (C8) Raquel Gar­ri­do, chro­ni­queuse de l’émission, van­tait la mani­fes­ta­tion du 23 sep­tembre contre la réforme du tra­vail. Pour l’ancienne porte-parole de la France Insou­mise la mani­fes­ta­tion aurait « bien mar­ché ».

« Bobard Kim Jong Un » : Macron, star au conseil de l’Europe ? (France Info)

Dans une vidéo de France Info, Emma­nuel Macron, sur fond d’une musique prin­cière, est pré­sen­té comme une star abso­lue au Conseil euro­péen, un « sau­veur ». Il faut être hon­nête, beau­coup dans l’équipe des Bobards d’Or avaient cru à une vidéo paro­dique. Comme quoi, même les plus féroces chas­seurs de bobards peuvent retrou­ver leur naï­ve­té enfan­tine face à cer­tains monu­ments de pro­pa­gande audio­vi­suels…

Les votes sont ouverts !

Votez pour élire les meilleurs bobar­deurs : seuls les 5 meilleurs dés­in­for­ma­teurs, sélec­tion­nés par les inter­nautes, seront rete­nus pour la céré­mo­nie du 12 mars.