Revue de presse : Les gagnants des Bobards d’or 2016 [Ojim]

Revue de presse : Les gagnants des Bobards d’or 2016 [Ojim]

Devant plus de 600 personnes, les désormais classiques Bobards d’or parodiques récompensant « les plus belles désinformations » ont été remis le 14 mars au Théâtre du Gymnase à Paris. Source : ojim.fr

Bobard d’Or pour France Inter, pour le bobard orwellien

Géral­dine Hal­lot, de France Inter, avait com­mis en sep­tembre 2015 un article ain­si titré : « Réfu­giés, le fan­tasme de l’infiltration ter­ro­riste ». Après le 13 novembre et les atten­tats com­mis notam­ment par deux « migrants » pas­sés par la Grèce, France Inter au lieu de s’excuser ou au moins de recon­naître son erreur, a pure­ment et sim­ple­ment a modi­fié le titre de son article en un plus pru­dent « Des ter­ro­ristes par­mi les migrants ? » pour le rap­pro­cher de la réa­li­té… sans modi­fier l’article lui-même, une méthode digne de 1984 d’Orwell.

L’Ojim avait consa­cré un dos­sier com­plet à cette affaire qui n’avait pas concer­né seule­ment France Inter. Tour à tour Ouest France, BFTMTV, Libé­ra­tion et Tho­mas Gué­no­lé dans L’Obs avaient qua­li­fié de fan­tasme cette infil­tra­tion alors que « Athènes et Bel­grade sont confir­mé que le pas­se­port syrien retrou­vé à côté d’un kami­kaze à Saint-Denis était celui d’un migrant arri­vé en Europe par la Grèce et enre­gis­tré le 3 octobre sur l’île de Leros. Du nom d’Ahmed Almu­ham­med, ce can­di­dat au sta­tut de réfu­gié en Europe avait par la suite été enre­gis­tré en Ser­bie, puis en Croa­tie, en Autriche, en Alle­magne… avant de se retrou­ver le 13 novembre devant le Stade de France, une cein­ture d’explosifs autour de la taille ».

Bobard d’argent pour Étienne Baldit et le Lab d’Europe 1, pour le bobard raciste anti-européen

Ce bobard concerne l’identité et l’origine des meur­triers de Jean-Claude Irvoas, tué pen­dant les émeutes du Rama­dan en 2005. En 2010, le jour­na­liste du Figa­ro Sté­phane Durand-Souf­fland écri­vait « que trois des quatre indi­vi­dus concer­nés sont d’origine euro­péenne ». Un men­songe de la part du pré­sident de l’Association des jour­na­listes judi­ciaires qui sera récom­pen­sé quelques mois plus tard par le bobard d’or 2010. En effet les meur­triers ne sont autres que Benoit Kuso­ni­ka, un fran­co-congo­lais, Sébas­tien Beli­ny, un Antillais, Sam­bo Dial­lo, un fran­co-séné­ga­lais, et Ichem Bri­ghet, un fran­co-algé­rien ! Un bobard repris six ans plus tard par le peu sérieux (mais très mili­tant) Lab d’Europe 1. Voir notre dos­sier.

Bobard de bronze pour l’AFP pour le bobard christianophobe

Un bobard fon­dé sur l’échange de bons pro­cé­dés entre l’AFP et l’Observatoire syrien des droits de l’homme (proche des dji­ha­distes d’Al Nos­ra) qui se citent l’un l’autre. Cela leur per­met de dif­fu­ser l’image d’un pré­ten­du « chré­tien » sur le point de déca­pi­ter un « dji­ha­diste », alors qu’il s’agit d’un dji­ha­diste s’apprêtant à assas­si­ner un sol­dat syrien… Un beau suc­cès pour l’AFP, déjà titu­laire d’un bobard de guerre en 2015, pour avoir annon­cé que « le régime d’Assad » déte­nait le jour­na­liste James Fol­ley alors que celui-ci fut déca­pi­té par l’État isla­mique. Une tra­di­tion dans la dés­in­for­ma­tion de l’AFP à laquelle l’Ojim a consa­cré de nom­breux articles. Récem­ment, l’AFP a subi­te­ment été atteinte de myo­pie en mon­trant un grand nombre de femmes et d’enfants par­mi les migrants, là où ces der­niers sont consti­tués de 85% de jeunes hommes…

Jean-Yves Le Gal­lou, pré­sident de Polé­mia a annon­cé l’engagement d’une action col­lec­tive au titre de l’article 1382 du code civil contre Radio France et France Inter qui financent leurs dés­in­for­ma­tions et leurs mani­pu­la­tions avec l’argent de la redevance.