Bobard’heurts : antifas et médias, même combat ?

Bobard’heurts : antifas et médias, même combat ?

20 janvier 2022 | Bobard d'Or 2022

Bobar­deur : Fabrice Fries, pré­sident-direc­teur géné­ral de l’AFP
Date : 30 octobre 2021

Le 30 octobre 2021, au Zénith de Nantes, des anti­fas attaquent une confé­rence d’Éric Zem­mour avant de se confron­ter aux poli­ciers pen­dant près de deux heures. L’occasion pour les jour­na­listes fran­çais de sor­tir un beau bobard de campagne !

L’AFP à l’heure du bobard

Alors que le mee­ting d’Éric Zem­mour au Zénith de Nantes vient d’être atta­qué par des extré­mistes de gauche qui ont été repous­sés par la police, de nom­breux médias titrent sur des heurts entre pro et anti-Zemmour.

Bobard’heurts : antifas et médias, même combat ?

Bobard’heurts : antifas et médias, même combat ?

Bobard’heurts : antifas et médias, même combat ?

Bobard’heurts : antifas et médias, même combat ?

Pour­tant, sur place, abso­lu­ment aucun affron­te­ment n’est à déplo­rer avec les sou­tiens d’Éric Zem­mour qui sont res­tés très calmes mal­gré l’agressivité des gauchistes.

Le cou­pable ? Comme sou­vent, il s’agit évi­dem­ment de l’AFP, éga­le­ment connue sous le nom d’Agence Fran­çaise de Pro­pa­gande ou d’Agence France Presque !

Le titre de la dépêche était gros­siè­re­ment men­son­ger mais tous les médias l’ont repris, y com­pris ceux qui, comme Le Point par exemple, avaient une jour­na­liste sur place – Géral­dine Woess­ner – qui a par­fai­te­ment consta­té qu’il n’y avait eu aucun heurt !

Bobard’heurts : antifas et médias, même combat ?

Le men­songe de l’AFP et de l’ensemble des médias était si évident que les titres ont été chan­gés quelques heures plus tard… mais le mal était fait !