Darmanin cherche à dissoudre Academia Christiana en évoquant des faits reprochés à Civitas

Darmanin cherche à dissoudre Academia Christiana en évoquant des faits reprochés à Civitas

24 janvier 2024 | Bobards d'Or 2024

Total 243 Votes

En décembre dernier, Gerald Darmanin annonçait la dissolution du mouvement Academia Christiana et est intervenu à ce sujet sur CNews. À la question de la journaliste Sonia Mabrouk, « Quelles menaces représentent-ils ? Avaient-ils un projet de violence ? », le ministre répond :

« Cet été, ils ont notam­ment fait l’apologie du ter­ro­risme avec des per­sonnes qui consi­dé­raient que les Juifs n’étaient pas des per­sonnes comme les autres, un très grand sou­tien à la col­la­bo­ra­tion et au maré­chal Pétain. Ce n’est pas une asso­cia­tion qui cor­res­pond aux valeurs de la République ».

Or, il s’agit ici de faits qui n’ont jamais été repro­chés à Aca­de­mia Chris­tia­na, mais bien à Civi­tas, qui avait accueilli lors de son uni­ver­si­té d’été l’essayiste Pierre Hil­lard. Dar­ma­nin avait d’ailleurs annon­cé la dis­so­lu­tion de Civi­tas sur Twit­ter, en réponse à l’enregistrement de la confé­rence de Pierre Hillard.

Le ministre semble confondre les dos­siers, comme l’ont sou­li­gné les dépu­tés RN Gré­goire de Four­nas et Nico­las Mei­zon­net, ce qui démontre bien de la réelle volon­té poli­tique et idéo­lo­gique der­rière ces nom­breux actes de dissolution.