Drame de Crépol : la revue de presse de la honte

Drame de Crépol : la revue de presse de la honte

17 janvier 2024 | Bobards d'Or 2024

Total 61 Votes

Ces premiers éléments de langages posés par l’AFP ont ruisselé sur la quasi-entièreté de la presse française, qui a tenté d’étouffer les faits en préférant utiliser les termes de « rixe », « affrontement » ou « bagarre entre jeunes ».

RTL

Sud Ouest

La Provence

La Dépêche (mention spéciale)

Nom­breux sont les médias qui n’ont pas publié le por­trait de Tho­mas, lui pré­fé­rant de vul­gaires images d’illustration. Un trai­te­ment média­tique qui a même déplu aux audi­teurs bobos de France Inter, en témoignent les com­men­taires sur la page de média­tion de Radio France.