AFP

Prochaine cérémonie le 13 février 2023

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Le palmarès des Bobards d’Or 2020

Le palmarès des Bobards d’Or 2020

Ce lun­di 24 février avait lieu la 11e céré­mo­nie des Bobards d’Or. Cet évé­ne­ment annuel orga­ni­sé par Polé­mia a une fois de plus récom­pen­sé de nom­breux jour­na­listes et médias qui ont tout fait pour dés­in­for­mer au mieux les rares Fran­çais fai­sant encore confiance aux médias domi­nants ! Voi­ci le pal­ma­rès de ces Bobards d’Or 2020.

Bobard préfectoral

Bobard préfectoral

Jeu­di 3 octobre 2019, Mickaël Har­pon, musul­man d’origine antillaise, com­met­tait un atten­tat au cou­teau au sein même de la pré­fec­ture de police de Paris. Une attaque ayant tué trois poli­ciers et un agent admi­nis­tra­tif, et ayant éga­le­ment fait deux blessés.

Bobard Lügenpresse

Bobard Lügenpresse

Claas Relo­tius était un jour­na­liste vedette, une des plumes du Spie­gel, un jeune homme de 33 ans qui, le 3 décembre, à Ber­lin, s’était vu décer­ner le prix du meilleur repor­tage de l’année pour un article sur la guerre en Syrie paru en juin dans le grand heb­do­ma­daire allemand.

Bobard carcéral

Bobard carcéral

Atta­quer Donald Trump est une des obli­ga­tions de tout bon média domi­nant. L’actuel pré­sident des États-Unis d’Amérique est en effet une sorte de diable abso­lu pour les tenants du poli­ti­que­ment correct.

Bobard Soumission

Bobard Soumission

Le dimanche 1er sep­tembre, un groupe de « mili­tantes musul­manes » s’invitait dans une pis­cine du 11e arron­dis­se­ment pari­sien afin de récla­mer à grands cris la pos­si­bi­li­té de se bai­gner en bur­ki­ni. Le 2 sep­tembre 2019, L’Obs déci­dait de trai­ter la dépêche AFP concer­nant cet évé­ne­ment en ajou­tant un titre pour le moins étonnant…

Bobard « ratonnade » : Une chasse aux migrants à Chemnitz

Bobard « ratonnade » : Une chasse aux migrants à Chemnitz

En marge des mani­fes­ta­tions de Chem­nitz contre la poli­tique migra­toire d’Angela Mer­kel, et qui font suite au meurtre d’un jeune Alle­mand par un Syrien et un Ira­kien, Le Monde et l’AFP font état d’une « chasse aux migrants » qui se serait dérou­lée la veille des mani­fes­ta­tions. La police de Saxe a noté des « jets d’articles pyrotechniques ».